Pourquoi un parti musulman peut exister en France

De la fiction à la réalité ? En débuté d'année, Michel Houellebecq faisait polémique en imaginant un parti musulman au pouvoir en France. Un mois plus tard, l'Union des démocrates musulmans de France (UDMF) annonce vouloir participer aux élections départementales du mois de mars. Une démarche tout à fait légale.

L'UDMF réfute totalement l’appellation de parti "confessionnel". "On peut nous comparer au parti chrétien-démocrate de Christine Boutin , explique ainsi à metronews son fondateur, Nagid Azergui. Nous sommes, comme le PCD, un parti d'opinion qui se base sur un héritage culturel et historique".