Violences policières : Halte au déni

Tribune du candidat UDMF à la présidentielle, M. Kamel MESSAOUDI, sur les violences policières suite à l'affaire Théo Luhaka à Aulnay-sous-Bois.

Jeudi 2 février 2017, ce qui devait être un simple contrôle d'identité s'est terminé pour le jeune Théo Luhaka, 22 ans, par une hospitalisation avec hémorragie anale. Rien ne peux justifier ni expliquer cette violence scandaleuse et inadmissible !

Aucun politique, aucun mandat électoral, aucun discours, aucune promesse de campagne, n’a été consacré à ce phénomène qui perdure. Liberté, Egalité, Fraternité saignent sur le fronton de nos édifices et de nos institutions.