Régionales : l'Union des démocrates musulmans français entre en campagne

Dès mardi, la vice-présidente des Républicains, Nathalie Kosciusko-Morizet a critiqué ce parti qui va, dit-elle, à «l'envers de l'esprit de la République française». Wallerand de Saint-Just, le candidat du Front national en Île-de-France a lui aussi dénoncé «la vision communautariste de la région» entretenue par l'UDMF.

Une première réunion publique s'est tenue dimanche à Savigny-le-Temple, en Seine-et-Marne. Soixante personnes sont venues. «Des gens qui d'habitude ne votent pas car ils n'étaient pas représentés par l'offre politique».