Communiqué de presse

Restez informés, abonnez-vous à la newsletter UDMF



Radicalisme : Les vrais radicalisés tombent le masque


Au moment où l'on s'efforce de sortir d’une terrible crise sanitaire, de s'acheminer péniblement vers un "autre monde" plus bienveillant, on apprend qu'une poignée de sénateurs LR se sont réunis en catimini pour lutter contre "l'islamisme radical" ou plutôt, contre le musulman.

Ces sénateurs ont produit une série de mesures où le grotesque se dispute à l'ignoble.

Ce camp de l'obscurantisme milite notamment régulièrement pour l'interdiction des mamans accompagnatrices portant le foulard lors de sorties scolaires. Ils voulaient recemment interdire nos listes aux municipales. Le simple mot "musulman", leur donne de l'urticaire.

L’UDMF se doit, ici, de donner un coup de projecteur sur ces inquisiteurs de l'ombre qui organisent, non plus une chasse aux musulmans, mais bien le permis de chasser le musulman en toute impunité et bonne conscience.

Cet appel, décomplexé, à la haine raciale et sociale, est issu d'une formation politique allié aux pires extrémistes catholiques et qui recopie les méthodes des extrémismes coutumiers du Rassemblement National.

À ces sénateurs, le mot d'ordre de l’UDMF est clair : "vous ne pouvez plus vous permettre cela !"

L’UDMF reste le défenseur vigilant des droits républicains et le seul interlocuteur compétent pour, enfin, apporter des solutions humaines à un problème fabriqué par une classe politique dépassée.

Le monde d'après ne doit pas ressembler à celui d'avant où nos politiques ont délibérément islamisé tous les débats.

Nous lutterons pour mettre fin à cette chasse aux sorcières qui n’est pas digne de la république.

Illustration : Manifestation, soutenue par les députés LR (anciennement UMP), des intégristes catholiques de Civitas à Rennes contre la pièce de Castelluci


Derniers communiqués

Tags

RadicalisationSénateurs LRIslamophobie