IMITER L'EXTRÊME DROITE NE FAISAIT PAS PARTIE DES PROMESSES DE CAMPAGNE DU CANDIDAT MACRON


Lors du second tour de l'élection présidentielle de 2017, nombreux furent les Français à avoir donné leur voix au candidat Macron en pensant ainsi faire barrage à l'extrême droite.

Beaucoup d’entre eux ont fait ce choix, la mort dans l'âme, espérant que cet acte citoyen et patriotique permettrait d'arrêter enfin la propagation de l'idéologie du clan des Le Pen.

Les français n'ont jamais signé pour une politique répressive et brutale indigne de la République.

Ils n'ont pas voté pour un représentant de cette pensée coloniale, prêt à saccager leurs libertés et à démanteler leurs acquis sociaux.

Perquisitions, inquisition, ingérence, dissolutions, signalements, répressions …, voici ce qu’il restera de ce quinquennat de la honte.

Les Français n'ont jamais autant manifesté leurs colères. Des Gilets jaunes aux retraités, des chercheurs au personnel soignant, des lycéens aux enseignants, des quartiers populaires aux magistrats, c’est toute la France qui s'est mobilisée depuis des mois sans faire reculer d'un pouce le Monarque.

Il est, néanmoins, des indignations que l'on ne saurait faire taire indéfiniment, même sous la menace, le coup des matraques et des intimidations.

À ceux qui n'ont comme unique projet que la répression, la sanction viendra des urnes de la République et délogera, une fois de plus, ceux qui resteront une plaie et une honte dans l'Histoire de notre pays.

Alors, pour que vos VOIX comptent, en 2021, faites enfin le bon choix !

Derniers communiqués

Tags

Samuel PatyConflans