• Informations générales

    Identification RNA: W751217458

    Date de création : Déclaré en Préfecture de police à Paris le 22 novembre 2012

    Site internet géré par l'UDMF : 90 rue de Reuilly - 75012 PARIS

    Directrice de la Publication : Samira SIDHOUM

    Pour toute réclamation, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : info@udmf.fr

  • Hébergement

    OVH SAS au capital de 10 000 000 € RCS Roubaix - Tourcoing 424 761 419 00045 Code APE 6202A N° TVA : FR 22 424 761 419 Siège social : 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France.

  • Traitement des données personnelles

    Vous disposez, conformément à la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978, d'un droit d'accès, de rectification, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous contactant par courrier électronique.

  • kenburns1
    Le Parti
Voix aux régionales


abonnés sur Facebook


Vues sur Youtube


Sections


Le Parti



L'Union des Démocrates Musulmans Français (UDMF) a été fondée en novembre 2012 par Nagib AZERGUI afin de réunir tous les citoyens français, mis à l'index à cause de préjugés institutionalisés, afin qu'ils puissent apporter par eux-même une alternative au sein de la société française dans les domaines : économique, social et politique.

Qui sommes nous

J’ai fondé en 2012, l'Union des Démocrates Musulmans Français (UDMF) suite au constat tragique que le «Musulman» était devenu un argument électoral majeur et récurent dans la vie politique de notre pays.

Crise économique, accroissement de la dette publique, explosion du chômage, délocalisation, exil fiscal, précarité, logement, insécurité. Voici au bas mot les problèmes de fond qui nous touchent tous, et qui devraient être les premières préoccupations de nos dirigeants. Cependant, le musulman reste l'unique sujet, tant économique que sociétal, de la classe politique française. Le FN en a fait son unique cheval de bataille en vendant à la surenchère, la peur et le danger des musulmans. Il a islamisé tous les sujets.

Le FN a été rejoint depuis par la droite décomplexée et la gauche caviar. Faute de pouvoir trouver les leviers de croissance adéquats, les partis de gouvernement, ont préféré contre-attaquer bien courageusement sur le fonds de commerce de l'extrême-droite : «Les musulmans». Une idée exploitée sans modération par ces nostalgiques du maréchal Pétain et par ces fidèles de l'OAS.

Car enfin, ces propos de «cinquième colonne» ou «d’ennemis de l'intérieur» pour désigner aujourd’hui les musulmans, ces réformes pour interdire toute visibilité d'une communauté dans l'espace public, ne sont-ils pas censés évoquer en nous les chapitres les plus sombres de notre Histoire?

En ces temps de crise qui poussent certains à la déraison, il faut donc faire appel à notre raison et à notre mémoire collective pour ne pas reproduire les mêmes erreurs du passé. Voilà pourquoi, il est temps de s'occuper des problèmes qui minent véritablement notre cohésion nationale en "dés-islamisant" tous ces débats stériles. Tel est mon combat, ma priorité absolue et le défi qui nous attend.

Il est urgent de bâtir des ponts entre les individus là où certains pyromanes de la république ont œuvré pour ériger des murs.

Au sein de l'UDMF, nous croyons en la force de l'engagement politique. Nous voulons protéger les plus fragiles, lutter contre le rejet, combattre l'injustice, préserver notre écosystème, préparer l'avenir de nos enfants et sauvegarder le rôle central de la famille. Vous voulez AGIR à nos côtés pour ne plus SUBIR ? ALORS REJOIGNEZ-NOUS !

Nagib AZERGUI, fondateur du parti.



Notre logotype

Décryptage du jeu des codes, des couleurs et des formes pour identifier la signature visuelle de notre famille politique


Les couleurs

On y trouve naturellement le bleu, le blanc et le rouge profond de notre drapeau national.


Les espaces

(Trois espaces, trois univers, trois références symboliques)


I. Le rappel historique des combattants musulmans lors de la première et seconde guerre mondiale « Français par le sang versé »

Si on commence la lecture du logo par la droite, on y trouve les lettres du sigle MF de Musulmans Français inscrites sur un fond rouge. Ce rouge qui figure dans notre drapeau actuel, fut élaboré en 1124 par Suger de Saint-Denis (appelé aussi le «père de la patrie») pour symboliser le martyr du premier évêque de Paris. Il représente également ici le sang versé par ces combattants musulmans qui vient se mélanger à celui de tous ceux qui ont contribué à bâtir les fondations de notre Nation.

A gauche, les lettres du sigle UD de l’Union des Démocrates sont encerclées d’un ornement évoquant la stèle des tombes de ces soldats musulmans morts au combat et inhumés en France.

Le dessin artistique de ces stèles funéraires a été conçu par le peintre français Étienne Dinet, lui-même converti à l’islam en 1913, et qui réalisa cette œuvre avec l'aide de savants musulmans.

II. Influence de l'héritage architectural islamique

Cet ornement a également une seconde référence puisqu’il évoque aussi volontairement la forme de certaines voûtes et coupoles que l’on retrouve par exemple dans les cathédrales. Une influence de l’art islamique sur l’art français ou ce que l’on nomme plus communément "l’architecture gothique"..

En effet, pour Christopher Wren, savant et architecte britannique du XVIIe siècle (1632-1723), ce style architectural a été fortement inspiré de l’architecture islamique : « ce que nous appelons le style d'architecture gothique (que les Italiens qualifient de ce qui ne suit pas le modèle romain), alors que les Goths furent plus un peuple de destructeurs que de bâtisseurs, devrait en réalité s'appeler le style sarrasin ».

Antoni Gaudí, célèbre architecte catalan qui a marqué l'architecture de Barcelone, s’est beaucoup inspiré des formes tirées du patrimoine constructif et décoratif mauresque. Il reconnaît en elles les préambules de l'informe galiléen : «Je trouve que les Arabes ont développé dans l'ornementation un sens mécanique supérieur au nôtre».


III. Le dynamisme et l’avenir incarné par le croissant de lune

Au milieu, le blanc central a été subtilement incarné par un croissant de lune parfaitement symbolique. Ce croissant est surélevé vers le haut par rapport au reste de la structure et semble s'élever vers la droite, signe qu’il est résolument tourné vers l’avenir.

Les caractères utilisés

les lettres du sigle du Parti (UDMF) ont été dessinées dans un style visuel rappelant une écriture calligraphique réalisée au roseau.


Synthèse

Nous avons donc, à travers ce logo, un visuel simple et pertinent qui a su reprendre des symboles culturellement et historiquement parlants.

Une brillante synthèse de l’influence, des contributions et apports qui ont façonné notre pays, richesse d’un patrimoine et d’une Histoire inestimables.

Notre Couleur politique

L‘OR peut symboliser bien des choses comme le luxe ou la richesse. Pour l'UDMF, la véritable richesse est incarnée par l'Homme et symbolise également l'énergie, la spiritualité et l’éveil de la conscience.

Voici donc les raisons qui nous ont naturellement poussés à faire de l‘OR notre couleur politique, une façon supplémentaire de nous identifier plus efficacement.

C'est quoi être Démocrates Musulmans ?

Dans le débat médiatique, lancé par certains intellectuels et leaders politiques, on sous-entend clairement que l'Islam n'est pas compatible avec la Démocratie.

Pourtant, le "vivre-ensemble", la moralité, le respect profond envers les autres communautés, l'importance de la famille, les personnes âgées, la solidarité, l'entraide, la charité et le combat contre l'injustice sont les valeurs qui nous animent. Elles sont un atout indéniable dans la société dans laquelle nous vivons car elles portent les fondements mêmes de la Démocratie.

Et c'est parce que nous sommes attachés au concept de démocratie que nous nous mobilisons aujourd'hui, car nous ne partageons malheureusement pas la même vision de la chose avec les démocrates libéraux, socialistes ni même sociaux-démocrates.

Diviser, stigmatiser les citoyens entre eux, ne pas protéger les plus fragiles, ne pas dénoncer les injustices et être asservis au monde de la finance, ce n'est pas en cela que nous croyons.

Si la politique ne sait plus défendre la veuve et l'orphelin, condamner le blâmable et combattre l'injustice alors celle-ci n'a plus aucun pouvoir.

Nous proposons donc à toutes celles et ceux qui veulent changer cette société en marge avec l'idéologie républicaine, de nous rejoindre pour faire respecter leurs voix et leurs convictions.